Etre hypersensible – Being Highly sensitive – Part 1

Voici un article qui regroupe ce qui est dit et reconnu à propos de ce trait de personnalité, que j’ai traduit depuis l’anglais.

ÊTRE HYPERSENSIBLE – Part 1

 
Voici un article que j’attendais de terminer depuis un moment, ou j’ai regroupé, traduit et synthétisé tout ce qui est dit et reconnu à propos de ce trait de personnalité.
 
 
La définition d’une personne hypersensible est une personne qui expérimente une sensibilité accrue du système nerveux central et un traitement cognitif plus profond des stimuli physiques, sociaux et émotionnels.
 
Cela peut inclure des stimuli externes, tels que l’environnement et les personnes avec lesquelles la personne se trouve, ou des stimuli internes, tels que ses propres pensées et émotions.
 
Cela veut dire que son ressenti au niveau des sens va être beaucoup plus intense qu’une personne “normale”. Mais aussi qu’elle va processer ces informations beaucoup plus profondément à l’intérieur.
Un exemple pourrait être qu’elle va percevoir et sentir une odeur de manière beaucoup plus forte qu’une autre personne, qui n’en aura peut-être même pas pris conscience, mais aussi qu’elle va traiter cette information beaucoup plus profondément. Par exemple, elle va remarquer d’où vient l’odeur, pourquoi elle est là, ce que ça lui évoque, ressentir intensément l’émotion que cela lui procure, généralement de manière très physique dans son corps, se demander pourquoi tel émotion émerge, et comment retrouver son équilibre, revoir toutes les mémoires en lien avec cette odeur ou cette émotion….
 
Le terme HSP (highly sensitive person) a été inventé au milieu des années 90 par les psychologues Elaine Aron et son mari Arthur Aron, qui ont mis au point le questionnaire HSPS (Highly Sensitive Person Scale).
 
Être hypersensible est un trait normal. Cela représente environ 15 à 20% de la population.
 
Il existe d’ailleurs chez d’autres espèces, les biologistes l’ont trouvé chez plus de 100 espèces différentes, depuis les oiseaux et les poissons jusqu’aux chiens, chats, chevaux et primates. Ce trait reflète un certain type de stratégie de survie, en étant plutôt observateur avant d’agir. Pour la survie et l’évolution d’une espèce, il est très utile d’avoir différentes manières de fonctionner en son sein.
 
 
Les hypersensibles se distinguent souvent par ces caractéristiques :
 
1. Ressentir tout plus intensément.
Ils possèdent plus de récepteurs au niveau des sens : “C’est comme sentir les choses avec 50 doigts au lieu de 10” pour reprendre l’expression de Judith Orloff, auteur de “Emotional Freedom”.
Chaque information est donc perçue et reçue avec beaucoup plus d’intensité et de détails. Ils vont par exemple remarquer toute une série de détails qui passent complètement inaperçus pour les autres.
 
 
2. Profondeur & détails.
Ils traitent les informations de manière beaucoup plus profonde et détaillée que les autres. Ce qui veut dire que chaque information reçue par les sens est traitée en profondeur, à plusieurs reprises et en détails. Et je rajouterais…avec émotion.
 
 
3. Emotions & empathie.
Ils ont une conscience émotionnelle et une empathie très développée.
Parmi les “détails” perçus, les émotions comprennent une large part. Une personne hyper sensible va ressentir les émotions des autres comme les siennes, ce qui lui donne une grande capacité d’empathie, et aussi de conscience des besoins de l’autre.
 
Les recherches ont montré que les neurones miroirs – la partie du cerveau qui nous aide à reconnaitre et à ressentir les émotions des autres – sont particulièrement actifs chez les HSP. De nombreux HSP ressentent qu’ils absorbent les émotions des autres, même lorsque la personne ne les exprime pas visiblement, ils absorbent aussi bien les émotions des personnes que des lieux.
 
Les hypersensibles réagissent plus fortement aux expériences positives et négatives. Cependant, les recherches ont montré que cet effet est particulièrement prononcé en ce qui concerne les expériences positives, ou même les images d’un événement positif. Les contextes positifs aident non seulement les HSP à se propulser dans un bon état émotionnel, mais aussi à une meilleure créativité et une meilleure réflexion.
 
4. La sur-stimulation
Recevoir et traiter chaque information en détail, tout le temps, est épuisant.
Ainsi qu’absorber ou ressentir toutes les manifestations émotionnelles de leurs proches.
 
ils effectuent de facto plus de travail cognitif et émotionnel que la moyenne des gens – toute la journée. Il est donc naturel qu’ils se sentent épuisés dans des situations où les autres se sentent très bien.
Les espaces bruyants, surpeuplés ou visuellement occupés peuvent également submerger les personnes hypersensibles – tout facteur sensoriel puissant peut le faire.
Cela fait peut-être partie des raisons pour lesquelles la plupart des hypersensibles cherchent à se créer un refuge privé où ils peuvent gérer eux-même leur environnement et créer l’atmosphère dont ils ont besoin.
 
 
 
Être hypersensible peut être vécu comme un avantage ou un inconvénient.
 
Les personnes hypersensibles ont tendance à faire preuve d’empathie, de créativité artistique, d’intuition et d’une haute conscience des besoins des autres – à tel point que nombre d’entre eux s’épanouissent dans des carrières de thérapeutes, de conseillers, d’artistes, de musiciens et d’écrivains. Cependant, les personnes hypersensibles doivent faire face au risque d’être submergé, ou épuisé rapidement et respecter leurs limites qui sont souvent très différentes de la norme de notre société actuelle. Cela demande un mode de vie différent et beaucoup plus exigeant.
 
 
 

 

 

In English – still incomplete- see sources for more :

 

The definition of a highly sensitive person is someone who experiences acute physical, mental, or emotional responses to stimuli.

This can include external stimuli, like the person’s surroundings and the people the person is with , or internal stimuli, like his/her own thoughts and emotions.

The term HSP weas coined in the mid-1990s by psychologists Elaine Aron and her husband Arthur Aron, who developed the Highly Sensitive Person Scale (HSPS) questionnaire. Other researchers have applied various other terms to denote this responsiveness to stimuli that is seen in humans and other species.

  • Being highly sensitive is a normal trait. Approximately 15 to 20 percent of the population is highly sensitive.
  • High sensitivity is a real, research-based characteristic. In psychology, anyone who tests as having a very high degree of Sensory Processing Sensitivity (SPS), a personality trait, is considered highly sensitive. SPS is the trait of deeply processing experiences and stimuli, and a person with high SPS has differences at the neural level.

 

4 Caracteristics of HSP

#1 Feeling everything deeper

#2 Depth of Processing

#3 Empathy (or Emotional Reactivity)

#4 Overstimulation

 

Sources :

https://highlysensitiverefuge.com/what-is-highly-sensitive-person/

https://hsperson.com/

https://en.wikipedia.org/wiki/Sensory_processing_sensitivity

https://proactivemindfulness.com/stress/highly-sensitive-people.htm

Photo by Yoann Boyer on Unsplash

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s